google-site-verification=ikhfdohRhIQD7aXYNj7tSJrxoCp0fIZ5Vx9knYzzgyk
 

Risque électrique

4 heures

Intra entreprise

(dans vos locaux à partir de 4 stagiaires)

ou

Inter entreprises

(dans nos locaux)

selon notre calendrier des formations en inter entreprises

aucun

PRE-REQUIS

LIEU DE REALISATION

PUBLIC

DUREE

-Toute personne désignée pour s'occuper d’activités de prévention des risques ;

-Membre du CHSCT, DP ;

-Employeur, manager, encadrement.

Télécharger le programme en pdf

RISQUES LIÉS À L’ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

Les accidents se produisent par contact direct avec un conducteur électrique nu sous tension (avec le corps lui-même ou avec un objet métallique tel qu’outil, perche, appareil, câble de levage…) ou par contact indirect (en touchant un appareil mal ou non relié à la terre). Plus rarement, un arc électrique peut se produire sans contact entre la personne et le conducteur. Ces accidents surviennent très souvent au cours de dépannages qui n’ont rien à voir avec l’électricité. Les effets d’une électrisation sont variables : brûlures, tétanie aboutissant à l’asphyxie, fibrillation cardiaque. On parle d’électrocution quand l’accident est mortel. D’autres types d’accidents peuvent survenir : incendie ou explosion.

 

Quelques questions à se poser

Les installations électriques sont-elles conformes ? Vérifiées périodiquement ? Par qui ? Les coffrets sont-ils fermés à clé ? Les appareils sont-ils reliés à une prise de terre ? Remarque-t-on des branchements de fortune ? Des prises en cascade ? Les interventions sur les installations sont-elles effectuées par des travailleurs qualifiés et habilités ? L’outillage portatif électrique est-il en bon état (étanchéité, nettoyage, entretien) ? Quels sont les moyens de lutte contre l’incendie ? Les modes opératoires sont-ils définis et connus des travailleurs ? Sont-ils appliqués ?

 

La maîtrise des risques liés aux risques électriques signifie :

- vérifier la conformité des installations électriques (décret n°88-1056 du 14 nov. 1988 modifié) et notamment leur adéquation avec les risques spécifiques de chaque activité (présence de poussières ou vapeurs explosives, lavage à grande eau, etc.),

- surveiller et vérifier périodiquement les installations,

- réserver l’accès aux armoires électriques aux électriciens habilités, organiser les interventions d’entretien et de maintenance pour qu’elles se déroulent en sécurité (qualification et habilitation des intervenants, consignation, signalisation),

- mettre en place des dispositifs de protection collective (prise de terre, coupe-circuit à fusible(s), disjoncteur, dispositif différentiel, etc.),

- utiliser des appareils et outils dont le degré d’isolement et de protection est adapté à l’activité (selon les cas, classe I, II ou III),

- faire porter aux intervenants les équipements de protection individuelle adaptés (outils, gants, chaussures isolants, écran facial, etc.),

- informer et former les travailleurs (affichage des consignes de travail, conduite à tenir en cas d’incendie ou en cas d’électrisation, affichage des consignes, réunions de sécurité, etc.).

👉 A la demande de l’employeur, le Fonds Paritaire de Gestion peut intervenir dans la prise en charge des actions de formation au bénéfice des salariés.

Retrouvez les modalités de prise en charge du Fonds Paritaire de Gestion à l’adresse suivante: www.fondsparitaire.pf.

​​Objectifs

-  Connaître les principes généraux sur l’électricité.

-  Identifier les risques liés à l’électricité.

-  Prévenir les risques électriques.

Programme

-  Principes généraux sur l’électricité

-  Risques liés à l’électricité

-  Accidents d’origine électrique

-  Dommages

-  Prévention du risque électrique

-  Habilitation électrique

-  Vérification électrique

-  Règlementation

-  Conduite à tenir en cas d’accident d’origine électrique

-  Conclusion

Pédagogies et évaluations

Exposés théoriques, études de cas et partage d'expériences.

Projection PPT.

Support pédagogique dématérialisé.

Formateur : master en sécurité.

Évaluation continue / attestation de formation.